Przesyłanie tekstów

Przesyłanie tekstów

Posiadasz nazwę użytkownika oraz hasło do zalogowania się na stronie czasopisma CAHIERS ERTA?
Przejdź do logowania

 

Wytyczne dla autorów

CONSIGNES EDITORIALES
Cahiers ERTA

• longueur du texte : entre 20 000 et 25 000 signes, notes et espaces compris

• système PC de préférence
• formats de fichiers : DOC, DOCX, RTF

• saisir le texte en Times New Roman
• utiliser un corps 12 pour le texte, interligne 1,5
• un corps 10 pour les citations plus étendues (plus que trois lignes en 12 TNR) et pour les notes de bas de page, interligne simple
• justifier le texte mais ne pas couper les mots en fin de ligne
• marges : 2,5 cm de tous les côtés
• alinéa: 1,25 cm
• sauter une ligne avant et après les énumérations et les citations sorties du texte
• sous-titres : en italique (sans chiffres ou signes)


La composition de l’article se présentera ainsi :

• Prénom et nom de l’auteur de l’article et son affiliation (12 TNR) à gauche p.ex.
Cyprien Norwid
Université de Gdansk

• Titre de l’article (14 TNR), pas de point à la fin
• Texte principal
• Bibliographie à la fin de l’article (10 TNR)
• Titre en anglais
• Abstract en anglais: (100-150 mots)
• Keywords : (4-5)
• Note bio-bibliographique (sur l’auteur du texte; 650 signes max.)



Corps du texte

Citations

– Les citations courtes sont présentées entre guillemets dans le corps du texte.
– Les guillemets typographiques français recommandés sont les suivants : « … citation ou “locution”… ».
– Les citations de plus de trois lignes forment un paragraphe à part.
Exemple de citation à part :
Je crois aussi que je suis issu de la nuit des temps. J’ai toujours été scandalisé de la légèreté des hommes qui s’inquiètent passionnément de ce qui les attend après leur mort et se soucient comme d’une guigne de ce qui en était d’eux avant leur naissance. L’en deçà vaut bien l’au delà, d’autant plus qu’il en détient probablement la clé. Or moi, j’étais là déjà, il y a mille ans, il y a cent mille ans.2
– Les citations autres que les citations sources ne forment pas de paragraphe à part même si elles comptent plus de trois lignes.

Exemple : C’est cette conception que M. Eliade résume dans les propos suivants : « Pour que quelque chose de véritablement nouveau puisse commencer, il faut que les restes et les ruines du vieux cycle soient complètement anéantis. Autrement dit, si l’on désire obtenir un commencement absolu, la fin d’un monde doit être radicale […]. Mais toute eschatologie insiste sur ce fait : que la Nouvelle Création ne peut avoir lieu avant que ce monde-ci ne soit définitivement aboli. Il ne s’agit plus de régénérer ce qui est dégénéré – mais d’anéantir le vieux monde afin de pouvoir le recréer in toto »1.

– Les passages omis des citations sont indiqués par trois points de suspension entre crochets. Attention ! Il ne faut pas mettre de crochets au début de la citation. Les crochets sont justifiés à sa fin lorsqu’on interrompt une unité syntaxique.
Exemple : « le postmoderne s’ingénie […] à établir le règne d’une cohérence holistique ». « Autrement dit, si l’on désire obtenir un commencement absolu, la fin d’un monde doit être radicale […] ».

Soulignage

– L’emphase est marquée par le soulignage ; dans la mise en page, il sera remplacé par l’espacement ; ni les italiques ni le gras ne sont employés à cet effet.


Italiques

– Les locutions latines ou dans une autre langue que le corps du texte sont indiquées en italiques et sans guillemets.
Exemples : Last but not least, a priori, ibidem.
– Les titres de livres, revues, journaux, œuvres littéraires, etc., sont cités en italiques.
Exemples : Le Monde, Le Cid, En attendant Godot.

Majuscules

– Accentuez les majuscules.
Exemples : Étant donné, Âgé de vingt ans, l’Île au trésor, À cet effet.


Nombres

– L’abréviation correcte de « premier » est 1er, de « première » est 1re ; l’abréviation correcte de « deuxième » est 2e et ainsi de suite.
– Écrivez « XXe siècle ».

Signes typographiques

– Le tiret sépare deux parties de mot (attention ! il y a une différence entre le trait d’union « - » et le tiret « – » ). Les tirets demi-cadratins sont plus longs et ont la même fonction que les parenthèses. La ponctuation peut remplacer le tiret final.

Exemple : Il préféra ignorer ce qui s’était dit – ce qui n’était qu’un pis-aller – et s’en fut. Elle ne sous-entendait rien – elle en était incapable ; elle racontait.

– Les signes : ; ! ? » % sont précédés d’un espace insécable de façon à éviter que le mot ne se sépare accidentellement du signe.


Notes de bas de page et références


Remarques générales

Les appels de notes se placent dans le texte, directement après le guillemet fermant.
Exemple : « Le caché fascine »1.
– Les références commencent par une majuscule et se terminent par un point de ponctuation. Lorsque plusieurs références sont citées à la suite, elles sont séparées par un « ; ». Attention ! Mettez un point à la fin de chaque note.


Ouvrages

Initiale et nom des auteurs (en minuscules), Titre de la publication (ouvrage) en italiques, sans guillemets, Lieu de publication, Maison d’édition, Année de publication, Page : p. 3 ; p. 123-145 ; p. 123, 167. (le p. est systématiquement séparé par un espace insécable. Merci de ne pas utiliser pp.).

Exemple : F. Bon, Décor ciment, Paris, Minuit, 1988, p. 70.
E. Husserl, La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale, G. Granel (trad.), Paris, Gallimard, 1976.

Articles de revue ou contributions d’ouvrage collectif

Mêmes règles.
Titre de l’article ou de la contribution entre guillemets et suivi de « [dans :] » désignant la publication (revue ou ouvrage collectif).
Les responsables d’un ouvrage collectif sont désignés par « (dir.) ».

Exemples :
C. Jérusalem, « La rose des vents : cartographie des écritures de Minuit », [dans :] B. Blanckeman et J.-Ch. Millois (dir.), Le roman français aujourd’hui : transformations, perceptions, mythologies, Paris, Prétexte, 2004, p. 53.
G. Bataille, « Le tour du monde en quatre-vingts jours », [dans :] Documents, 1929, no 5, p. 262.

Poésie
Initiale et nom d’auteur, « Titre du poème » entre guillemets, Titre du recueil en italiques, Lieu de publication, Maison d’édition, Année de publication, Page : p. 3.

Exemple :
M. Krysinska, « Les fenêtres », Rythmes pittoresques, Paris, A. Lemerre, 1890, p. 8.
J. Supervielle, « En Songeant à un Art poétique », Naissances, [dans :] Idem, Œuvres poétiques complètes, Paris, Gallimard, 1996, p. 559.


Expressions latines préférées (en italiques):
Cf.
Ibidem
Idem
Op. cit.

Exemples:
D. Wilhem, M. Blanchot, La Voix narrative, Paris, Union Générale d’Éditions, 1974, coll. 10/18, p. 31.

ET, pour le même ouvrage tout de suite après : Ibidem (c’est-à-dire la même page 31)

OU : Ibidem, p. 155. (si c’en est une autre)

ET, pour le même ouvrage, mais dans la suite : D. Wilhem, M. Blanchot, La Voix narrative, op. cit. p. 155.

R. Barthes, « L'effet de réel », [dans:] Idem, Œuvres complètes, 1966-1973, t. 2, Paris, Editions du Seuil, 1999, p. 479.

Page Internet

O. Cariguel, « Écrire ou ne pas écrire sur Maurice Blanchot », http://www.oeildeboeuf.com/index_lectures. html, p. 3.

M. Blanchot, « L’écriture consacrée au silence. Hommage à Edmond Jabes », L’Oeil-de-Boeuf, revue littéraire trimestrielle, n. 14-15, http://www.oeildeboeuf.com/n14_081.html, p. 2.

Source citée maintes fois

Pour éviter les répétitions nombreuses, lorsqu’on cite pour la première fois la source, on écrit une note complète en bas de page où l’on détermine le signe abréviatif du titre, en informant que les citations suivantes de la source auront une référence en forme d’abréviation, pagination après la virgule.

Exemple :
V. Hugo, Notre-Dame de Paris, Paris, Garnier-Flammarion, 1967, p. 85.
Les citations suivantes provenant de l’œuvre citée seront marquées à l’aide de l’abréviation, la pagination après le signe abréviatif : (N-D, page).

Lorsque le livre est écrit par plus de trois auteurs on ne donne qu’un nom en indiquant les autres à l’aide de formule « et al. » (« et alia » – et les autres).

Exemple :
R. Zuber et al., Littérature française du XVIIe siècle, Paris, PUF, 1992, p. 34.

Bibliographie (classement alphabétique)
Barthes R., « L'effet de réel », [dans:] Idem, Œuvres complètes, 1966-1973, t. 2, Paris, Editions du Seuil, 1999.
Brossat A. et al., À l’Est, la mémoire retrouvée, Paris, Ed. La Découverte, 1990.
Heidegger M., « L'Origine de l'œuvre d'art », [dans :] Idem, Chemins qui ne mènent nulle part, Paris, Gallimard, 1986.
Hemel J.-F., « La Résurrection des morts. L’art de la “mémoire de l’oubli” chez Pierre Michon », [dans :] D. Viart, B. Vercier, La littérature française au présent : héritage, modernité, mutations, Paris, Bordas, 2005.
Hugo V., Notre-Dame de Paris, Paris, Garnier-Flammarion, 1967.
Keresztury T. (dir.), Krasznahorkai olvasókönyv, Budapest, Széphalom Könyvműhely, 2002.
Krysinska M., « Les fenêtres », Rythmes pittoresques, Paris, A. Lemerre, 1890.
Zuber R. et al., Littérature française du XVIIe siècle, Paris, PUF, 1992.

 

Sprawdzenie tekstu przed wysłaniem

Autorzy proszeni są o sprawdzenie czy tekst spełnia poniższe kryteria. Teksty, które nie spełniają wymagań redakcyjnych mogą zostać odrzucone.

  1. L'article n'a pas été publié auparavant, ni dans une revue scientifique, ni dans un ouvrage collectif.
  2. L'article est rédigé dans le format DOC, DOCX, RTF.
  3. Les références URL figurent dans cet article, quand elles sont disponibles.
  4. Typographie du texte : Times New Roman, l’interligne 1,5 et caractère 12, espacement au lieu du soulignage (sauf les URL), les illustrations, les schémas et graphiques sont placés dans les fragments appropriés du texte et non à la fin du texte.
  5. L'article compte entre 20.000 et 25.000 signes, abstract, keywords et note bio-bibliographique compris.
  6. Le texte remplit les critères formels, stylistiques et bibliographiques, mentionnés dans les consignes éditoriales de Cahiers ERTA.
  7. Dans le cas de présentation de l’article pour l’évaluation par le comité de lecture (évaluation par les pairs) il faut respecter les instructions de l’anonymat (voir Assurer le « BlindReview »).
 

Prawa autorskie

L’Auteur cède par la présente à l'Éditeur, à titre exclusif pour une durée d’une année et à titre non-exclusif pour une durée indéterminée, le droit de reproduire, publier et vendre l'Œuvre en édition courante.
L’Auteur cède à l'Éditeur le droit d'imprimer, de reproduire, de publier et de vendre dans une édition courante, et d'exploiter l'Œuvre de sa composition sous les formes suivantes :
a. sur tout support d’enregistrement magnétique, optique, numérique ou électronique, tant actuel que futur ou tout autre support permettant de stocker de manière transitoire ou permanente des informations numérisées, permettant la consultation de l’œuvre hors ligne et en ligne, par le biais d’une connexion numérique ou analogique distante et/ou locale,
b. publication et distribution de l’Œuvre, à titre onéreux ou gratuit, sur papier ou sous forme électronique, sur le territoire de la Pologne et de tout autre pays,
c. publication et distribution de l’Œuvre dans les bases de données et sur les réseaux multimédias (Internet, Intranet, documents imprimés),
d. introduction en français, en anglais ou en polonais dans les bases de données de bibliothèques numériques et introduction de l’œuvre dans son intégralité ou en partie, en français, en anglais ou en polonais, dans les bases de données électroniques (dont les index) accessibles sans limites,
e. mise en circulation (vente) des exemplaires de l’œuvre (sur papier ou sous forme électronique) , pour une durée illimitée, notamment distribution de l’intégralité de l’œuvre à des fins publicitaires sur le territoire de la République de Pologne et sur les territoires d’autres pays.




L’Auteur certifie par la présente que son œuvre :
1. est originale, ne porte pas atteinte aux droits d’auteurs ou autre droit moral des tiers et n’a pas été publiée auparavant,
2. par son contenu, incluant des illustrations (photos, schémas, tableaux et autres), ne porte pas atteinte aux droits d’auteurs ou autre droit moral des tiers.


L’Auteur certifie par la présente être le seul responsable vis-à-vis de l’Éditeur de toute atteinte aux droits d’auteur ou autre droit moral de tiers afférant aux contributions autres que la sienne qui pourraient participer de l’œuvre (textes ou illustrations).


Au cas où un tiers élèverait des prétentions bien-fondées vis-à-vis de l’Éditeur à titre d’une atteinte à ses droits, notamment des droits d’auteur, l’Auteur s’engage à satisfaire immédiatement ces prétentions, et dans le cas d’un jugement conforme aux prétentions du demandeur (ou dans le cas d’une conciliation entre un tiers et l’Éditeur), en plus des sommes adjugées (ou établies par conciliation), à couvrir tous dépens, y compris la substitution judiciaire, supportés par l’Éditeur.

L’Auteur certifie par la présente que l’Éditeur ne peut pas autoriser, sans son accord, un tiers à publier son œuvre sous la forme d’un livre.

L’Éditeur certifie par la présente que, après une année, l’Auteur peut reprendre son texte pour une publication dans un ouvrage individuel ou collectif, sous condition d'indiquer le lieu de première publication.

 

Polityka prywatności

Les données à caractère personnel et les adresses e-mail enregistrées sur ce site ne pourront être utilisées que dans le cadre des objectifs définis par les statuts et ne pourront être communiquées à des tiers dans des buts différents.